• Au premier vers, elle s'éveille
    s'accroche à lui comme la treille ;
    au deuxième, elle s'allume
    se sent vaciller mais elle s'assume ;
    au troisième, elle dégénère
    et interpelle son partenaire ;
    au quatrième, envoyée en l'air,
    elle hurle, se tortille comme un ver...

    Vers le cinquième, elle déraisonne,
    elle sent qu'elle est juste bonne
    à s'arrêter devant les feux verts...

    Un seul petit verre supplémentaire
    et elle n'arrivera plus du tout à jouir,

    qu'à prendre son plaisir à en mourir.


    6 commentaires


  • Le retour d'un voyage sidéral,
    halo la terre, les pieds en éventail,
    la tête encore dans les étoiles
    qui se sèment en crachin tout autour.


    1 commentaire
  •  



    Le petit cul bien ferme,
    comme un petit pain fendu,  
    qui ne tardera pas à s'éveiller.

    Le petit cul bien chaud
    souligné par l'élastique
    d'un slip qui ne fera pas long feu.

    Le petit cul bien mûr,
    à point et sur le point
    de frétiller et d'éclore.

    Un petit fruit bien juteux,
    à sucer avec délicatesse
    ou à mordre à pleines dents.



    4 commentaires

  •  Elle a de jolies jambes,
    ça lui fait une belle jambe !
    Elle a des genoux affolants,
    à se mettre à genoux !
    Elle a des cuisses
    qui le font battre de l'aile.
    Aile a...







    Elle a de jolis doigts
    qui pianotent sur
    son instrument.
    Elle a...




    Elle a de jolis neurones
    qui résolvent les problèmes
    quand il n'y parvient pas.





    3 commentaires


  • repue et pantelante
    sur ce lit bousculé
    elle bascule dans ses rêves
    et son chien de fusil
    a tout du chien mouillé
    il se repait de son corps
    et se croit au panthéon


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique